top of page
  • Photo du rédacteurMarie Le Gall

Tant que vous pensez être une victime, vous en êtes une.



Notre passé est passé. Point.

Ce sont nos pensées au sujet de notre passé qui font qu’il a un impact sur nous aujourd’hui.


Choisir de rester victime c’est déléguer tout notre pouvoir, c’est causer notre propre perte. Alors que choisir d’être vulnérable c’est aller là où toutes nos forces résident.


Quand on choisit l’option victime, qui est souvent très accessible et à laquelle nous sommes attachée tant elle nous est familière, c’est vivre dans le reproche, garder les autres à distance, c’est se cacher et chercher à contrôler les autres. C’est devoir se défendre et se battre: C’est entrer en guerre.


Mais pourquoi ? Pour éviter de ressentir une émotion négative.


Quand on choisi la vulnérabilité, on est courageux et curieux. On autorise les autres à penser ce qu’ils veulent et d’être d’accord ou non. On se lance vraiment, on est prêt à ressentir n’importe quelle émotion. On reprends alors les manettes de notre vie.


Pourquoi? Pour rester en intégrité avec nous-même et lâcher les armes.


Se penser victime ne fait pas de nous quelqu’un de faible mais signifie que notre cerveau tourne en boucle avec une pensée commune: « Quelque chose cloche chez moi ». On fini ainsi bloqués dans le passé et incapables de se projeter dans un futur qui nous définirait différemment.

Une victime a toujours un bourreau. Mais qui est notre bourreau aujourd’hui ? Nous-même. Nous jouons inconsciemment ce double rôle à la perfection.


Pour ma part il a fallut 15 ans pour comprendre que j’étais la seule à me faire du mal. 15 ans, pendant lesquels j’ai regardé derrière plus que devant et laissé cet événement me définir. Aujourd’hui, j’ai gardé de ce passé uniquement ce qui m’était utile pour me définir autrement et embrasser mon avenir.


Quand vous êtes vulnérable vous savez que vous êtes valable. Cette décision est plus grande que vous et le choix a déjà été fait. Vous existez, vous comptez, point.


Quand j’ai accepté de tout ressentir, j’ai pris la responsabilité de mes émotions et j’ai fait la paix. Choisir la vulnérabilité c’est arrêter de débattre avec la réalité, c’est laisser toute émotion vous traverser et reprendre le pouvoir sur votre vie. Alors que choisissez vous pour VOUS ?


Si vous avez envie de faire la paix avec votre passé, de quitter ce statut de victime qui ne vous quitte plus et vous empêche de vivre votre vie, je peux vous y aider et vous permettre de reprendre de l'élan pour aller de l'avant. Faîtes votre demande en bas de page. Je vous offre une séance de découverte alors profitez-en !


Que perdez-vous à ne pas vous lancer ?


Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page